La voie de l'errance


La voie de l'errance est un roman d'aventures et initiatique. Il parle de la résistance de trois jeunes Mongols, un combat qui les conduit à choisir une longue et périlleuse route pour revenir chez eux. Leur opiniâtreté à retrouver leur liberté leur permet, au fil des rencontres et des événements, de trouver leur destinée.Ce roman s'adresse à des jeunes comme des plus grands. Je l'ai écrit afin de célébrer la culture des nomades, parler de leurs difficultés pour leur survie, leur combat pour garder leur liberté. La voie de l'errance parle aussi de respect, courage et humilité, des atouts pour avancer, permettre la transformation, trouver sa voie. Il parle un peu de la vision chamanique, son entrelacement dans l'univers bouddhiste, sa prégnance dans les montagnes de l'Asie.

Résumé
Un jeune Mongol du désert de Gobi, Naranbaatar, neuf ans, doit quitter sa yourte pour aller à l’école en ville. Avec deux camarades, ils décident de fuir l'institution scolaire chinoise pour retrouver leurs familles. Un projet ambitieux qu’un chaman viendra bouleverser. Ainsi commence l’errance, beaucoup plus longue que les fugueurs l'auraient imaginée. D’épreuves en découvertes, elle leur permet de trouver leur voie annoncée par un chant.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La non-violence ou la dignité

La voie de l'errance

Mes romans