Un concerto de chroniques

La révolution du klezmer

 
Le violon glisse sur la douceur des critiques

La révolution du klezmer, un musicien entre 1920 et 1930, jpeg





Chronique de la lectrice compulsive


https://lalectricecompulsive.home.blog/2019/08/19/la-revolution-du-klezmer-de-jean-luc-bremond-service-presse/

Je remercie énormément l’auteur,
5 sens éditions et simplement pro.
La couverture est en accord avec le roman,le klezmer est une tradition musicale instrumentale des juifs ashkénazes(juifs d’Europe centrale et orientale).
Nous sommes en 1925 et Elijah voyage de village en village avec son violon afin de proposer ses services de musicien.
Nous plongeons au coeur de la Transylvanie Roumaine et à la découverte de sa culture,c’est passionnant!J’ai apprit beaucoup avec ce livre.
L’époque ou évolue Elijah est une période trouble, la pauvreté, la violence, l’extrémisme,le racisme..sont partout il va rencontrer de nombreux personnages sur sa route, on peut dire que ce voyage est pour lui une quête initiatique , chaque personne qu’il va rencontrer va changer son destin, chacun à leur manière.
C’est un beau voyage, le personnage évolue et nous,nous apprenons beaucoup de lui.
La plume de Jean-Luc est belle, sensible, touchante et riche.C’est un auteur généreux qui offre beaucoup à ses lecteurs.


Chronique de AllOverTheBooks



Ce roman nous plonge dans les années 20-30. En entrant dans cette période , on en apprend plus sur la situation européenne, mais aussi les sentiments que peut ressentir la population. Ce sont des années propices au racisme, l’antisémitisme , le nationalisme…Ne l’oublions pas. Elijah est notre témoin de cette période de l’histoire. Il en prend lui-même conscience en vagabondant d’endroit en endroit. Et par la même occasion, il prend conscience de sa propre personne.

Il y a des personnages secondaires, qui ont chacun un rôle à jouer tout au long du livre. On peut croire à première vue que ce sont des personnages sans conséquence, mais on se rend compte assez vite que ce n’est pas le cas. Ils vont tous jouer un rôle dans la destinée d’Elijah.

Il est intéressant de voir l’évolution du musicien durant le roman.

Je remercie l’auteur d’avoir pensé à nous, en nous fessant un lexique à la fin du livre, car qu’on se le dise certains mots m’était inconnu.

La plume de l’auteur est fluide et plaisante. L’auteur arrive à nous faire voyager. Ce livre est une bonne découverte.


https://alloverthebooks.wordpress.com/2019/08/20/chronique-la-revolution-du-klezmer/

Commentaires