Une caravane de commentaires

Le choix de Firuze

Une danse de réjouissance et de liberté

 

roman le choix de Firuze, une quête de liberté, un cri d'amour, jpeg



Commentaire de Cléa Faqui


Citation: « Il cherchait à établir une confrérie pour écrire, méditer, prier et favoriser les échanges scientifiques afin que, à l’instar d’un arbre généreux, elle se ramifiât dans tout le Khorasan. »
.
Avis: Ce roman est clairement un COUP DE CŒUR ! J’ai aimé du début à la fin ! J’ai appris tellement de choses sur l’époque, j’ai adoré l’idée de citer des poèmes musulmans au début de chapitres. L’évolution des personnes a été vraiment excellente. L’auteur m’a fait voyager, j’ai eu l’impression de vivre ce périple avec les personnages. Ce n’est pas vraiment mon style d’histoire, ce qui m’a vraiment surprise, de plus, la plume de l’auteur nous permet une lecture fluide. J’étais comme hypnotisé, impossible de lever mes yeux du livre ! Si vous voulez voyager, en apprendre sur l’Iran, ou encore sur l’Islam du Moyen Âge je vous invite à lire ce roman. Un auteur à surveiller !
.
https://www.instagram.com/p/B1RTdDEIMm3/

Commentaires de Gabrielle Lily Lit



Je remercie encore une fois et de tout mon coeur Jean-Luc Bremond pour m’avoir permis de découvrir ses fabuleux ouvrages.

La couverture est à elle seule un voyage, une plongée dans l’inconnu.Je l’aime beaucoup, elle est parfaite pour ce roman.

Merci Jean-Luc d’écrire de si beaux livres, merci de nous faire rêver,voyager à travers vos récits.Chaque fois, l’impression de se plonger dans un carnet de voyage à la rencontre de peuples, de civilisations nouvelles. Chaque l’impression de rêver, de vivre des aventures incroyables.

Les romans de Jean-Luc Bremond-Service que j’ai eu la chance de lire sont certes tous différents mais ils en ont commun de fourmiller de connaissances nouvelles et d’être des odes à la liberté et la tolérance.

Nous sommes ici dans une sublime histoire d’amour qui va vous emmener sur des sommets vertigineux.

Je connais très bien l’islam et le moyen-âge alors ce roman ne pouvait que me captiver..
https://lalectricecompulsive.home.blog/2019/08/19/le-choix-de-firuze-de-jean-luc-bremond-service-presse/

Commentaire de Christine 

 


J'ai eu beaucoup de mal à finir ce livre et pourtant l'histoire de base me plaît énormément. Mais alors pourquoi ? Tout simplement à cause de la forme d'écriture. Chaque chapitre commence par une introduction (poème, description d'une situation, etc.) mais qui n'est pas un liant avec ce qu'il vient de se passer dans le chapitre précédant et avec ce qu'il avec ce qu'il va se passer. Alors je ne dis pas que ces introductions ne servent pas, au contraire, elles sont agréables à lire mais elles m'ont perturbée dans le sens où je ne savais plus où j'en étais de l'histoire. Et l'autre fait de forme qui m'a déstabilisée, c'est le manque de continuité entre les chapitres : on manque cruellement de repères temporels et à cause de cela, j'ai eu du mal à terminer ma lecture.


L'univers du roman : on suit les périples de deux jeunes musulmans Firuze et Alim. Ils sont un peu les précurseurs de Roméo et Juliette : ils s'aiment mais ils n'ont pas tout à fait la même religion musulmane donc il y a un rejet de leur famille. Outre le rejet de la famille, on a le questionnement de Firuze. Elle veut être épouse, mère mais également femme. Elle est partagé entre son devoir d'épouse et son devoir de femme. Son envie d'aimer son mari et son envie de se retrouver dans la spiritualité. Je trouve que ce point de l'histoire est vraiment très intéressant et nous porte dans plusieurs problèmes contemporains : la place de la femme dans la civilisation, la place de la religion, les différences de croyance, la tolérance, etc. Finalement des problèmes qui existent depuis la nuit des temps.


Les personnages : le seul regret que j'ai sur les personnages, c'est que je m'y perds. Comme ce ne sont pas des noms que j'ai l'habitude de lire, de prononcer, d'entendre, j'étais obligée de revenir souvent en arrière pour me rappeler qui était affilié à qui. Je pense qu'un petit index en fin de livre pour regrouper les familles, serait un plus.


Pourquoi je voulais lire ce livre ? d'une part la couverture (comme vous pouvez le voir) est très belle. Simple mais efficace, on voyage déjà avec elle. Ensuite le fond de l'histoire, comment une femme va réussir à trouver sa place au milieu d'une culture qui n'est pas la mienne et dans un temps qui n'est pas le mien.


Bref, pour résumer : je pense que ce livre a beaucoup de potentiel car il y a un véritable message dedans mais la forme/le style d'écriture m'empêche d'en apprécier toute sa valeur.

http://moninstantlivre.canalblog.com/

Commentaire de Cathy Le Gall



Jean-Luc Bremond a eu la gentillesse de me faire parvenir un autre de ses romans et je vais vous avouer une chose, c'est que quoique je ne sois pas une adepte de ce genre de littérature, je viens de passer un très agréable moment de lecture.
Ce roman, c'est l'histoire de deux jeunes gens qui tombent amoureux, le souci, c'est qu'ils appartiennent, chacun de leur côté, à deux courants différents qui divisent l'islam. Lorsque leur secret est découvert Alim et son épouse Firuze se voient dans l'obligation de prendre la fuite, et va commencer leur parcours à la recherche de la liberté, mais à quel prix et combien de sacrifices vont-ils devoir faire ?
Cette histoire se passe au moyen Âge, une époque que je ne connais pas réellement et encore moins dans cette partie du monde, mais Jean-Luc Bremond a réussi à complètement m'embarquer dans cette époque entre la Mésopotamie et l'Iran pour ne citer que ces deux pays parce que le voyage de nos deux amoureux ne s'arrête pas à ceux-ci, loin de là. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable, je la qualifierais même de magique tellement j'ai eu l'impression d'être hypnotisé par ses mots, je trouve le style de l'auteur poétique, touchant, tout simplement beau. Si vous aussi avez envie de vous déconnecter de votre quotidien et d'avoir l'impression de voyager tout en restant sur votre canapé ce roman est pour vous.

http://lesmilleetunlivreslm.over-blog.com/2019/09/le-choix-de-firuze-jean-luc-bremond-5-sens-editions-par-cathy-le-gall.html

Les chroniques de Lee Ham

L’amour fait souvent fi des contingences humaines. Il frappe deux cœurs au hasard des rencontres. C’est ce qui arrive à Firuze et Alim. Amoureux, leur sentiment n’est pas reconnu par leur entourage. Leur crime? Etre musulmans, mais pas de la même confrérie. Leur vie est menacée et les deux tourtereaux doivent lutter pour faire reconnaître leur amour.
Le choix de Firuze commence comme un conte de fée et devient une véritable quête du bonheur. Faut-il négocier ou se cacher? S’exiler ou divorcer? Devant ces choix cornéliens, nos deux tourtereaux prennent la route de l’exil. L’exil à travers le Proche et le Moyen Orient à la recherche d’un avenir. A la recherche d’une vie. Dans une région détruite par les guerres religieuses intestines. Par les différents courants religieux naissants. Ajoutant ainsi à leur désespoir, la peur, la colère. Peut-être la rancœur.
Le choix de Firuze nous fait voyager à travers l’Orient de Zarathoustra,  de l’hindouisme, de la  chrétienté, du soufisme. Le soufisme, une religion qui répondrait peut-être bien à leur quête de solution. Sont-ils prêts à sauter le pas? Quel sera le prix à payer? L’amour est souvent à double face et ce jeune couple, dès le début en ressent les prémices. Comment faire pour pouvoir s’aimer au grand jour? Marcher d’un même pas pour avancer vers leur destin? Doivent-ils étudier les différents cultes religieux de l’époque afin d’en choisir un? Ce qui est sûr c’est que nous attendons avec impatience le choix de Firuze.

Commentaires