Une nouvelle critique sur le chant du tambour


Critique sur le chant du tambour


http://www.christiefo.com/2018/12/27/le-chant-du-tambour-sp/


Relevant instinctivement la tête, il surprit un aigle royal qui planait paisiblement dans le ciel sans nuages, son ombre courant sur les eaux du lac. Le garçon sentit venir en lui une grande paix. La peur qu’il ressentait alors, à lui donner la nausée, s’était instantanément effacée.

Titre :  Le chant du tambour
Auteur : Jean-Luc Bremond
Genre : Fiction historique
Éditeur : 5 Sens éditions
Nombre de pages : 202 pages
Date de sortie : 13 Août 2018
Présentation de l’éditeur :  Alors que sévit la Grande Guerre en Europe, un jeune Algonquin de treize ans doit entreprendre sa quête de vision. Cependant son père, homme-médecine, a d’autres projets. Il l’envoie en mission pour interpeller ceux qui menacent son peuple et pour que s’accomplissent les prophéties. Il doit pour cela faire un tambour, c’est en le battant qu’il trouvera sa destination. Commence alors un voyage initiatique et périlleux dans les couleurs des quatre points cardinaux, le jaune, le rouge, le noir et le blanc, avec comme guide le chant du tambour.
Résumé ://
Mon avis :  L’histoire parle de Achack, 13 ans, jeune Algonquin qui doit partir pour sa quête de vision, et devenir adulte. Cependant son monde est en plein changement avec l’homme blanc qui met en péril la culture et les traditions de son peuple, commence alors un voyage plus grand pour Achack.
L’histoire est très belle, très poétique, elle nous entraîne dans les rites et la culture méconnue du peuple Algonquin. L’écriture est douce avec un vocabulaire riche.
Je ne me suis cependant pas attachée ni aux personnages. Je crois que ce livre est à l’opposé de mes habitudes de lecture. L’histoire d’Achack est initiatique et spirituelle, bien loin du Young Adult et du fantasy ^^.
J’ai pris du temps pour lire ce livre. Le manque de dialogue et les énormes pavés de descriptions m’ont ralentie dans ma lecture. Malgré ça, tout est beau et décrit avec une telle poésie (je me répète) que cela apporte un petit je ne sais quoi qui fait qu’on l’aime.
Conclusion :
Je n’ai pas d’avis particulier sur ce livre mais si l’on aime les parcours initiatiques il y a de grandes chances qu’il plaise. J’ai buté sur les descriptions mais ce n’est qu’une questions de goût. La critique est courte car j’estime avoir dit ce qu’il y avait à dire, j’ai tenté le récit spirituel de Achack et je ne l’ai ni aimé ni détesté, la seule chose que je retiens c’est la magnifique plume de l’auteur qui garde sa poésie et sa douceur du début à la fin.

Note : 9/10


 
https://www.jlbecrit.ovh/p/le-chant-du-tambour.html 



Le tambour médecine. La tortue, bison, aigle, ours et loup. Les quatre couleurs et directions
Le chant du tambour éditions 5 sens

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une reflexion: la non-violence ou la dignité

Description de mes romans