Articles

la voie de l'errance

Image
Qu'est-ce qu'on attend pour lire

Sur Facebook
Stéphanie Pereira


« Leurs grands-parents avaient connu l’invasion chinoise, ils avaient pleuré l’exil de leurs parentés et amis. Les garçons et les filles avaient grandi dans la mémoire de la destruction de leur peuple. Ils connaissaient eux-mêmes l’expérience de l’humiliation, de la brusquerie. Ils vivaient quotidiennement dans la peur des armes et la hantise de voir certains de leurs compatriotes s’immoler dans les flammes. »
Naranbaatar n’a que neuf ans quand un étranger se présente dans sa famille…
La Mongolie est séparé en deux. Le sud appartient à la Chine et le Nord à la Russie. Naranbaatar vie avec sa famille dans leur yourte en plein désert de Gobi en Mongolie Intérieur. Une vie de nomade.
Jusqu’au jour où cet étranger débarque chez eux. Naranbaatar est en âge d’aller à l’école. Mais sa famille ne fait pas confiance au chinois… Malgré tout, Naranbaatar se retrouvera en pension.
Il se liera d’amitié avec deux autr…

Plus besoin de loupe

Image
Un pays, une communautéLe livre est édité en gros caractères depuis le 12 décembre 2019.
Bonne fêtes

Le violon reprend du service

Image
Une chronique d'évasions littérairessur la révolution du klezmer 
Il est plaisant de recevoir des retours sur ses écrits. Merci


Un violon? Plutôt une mandoline 
Si la vidéo ne fonctionne pas, appuyer sur le titre pour y accéder. Dona, dona

Avis

Je dois dire qu'avant de lire ce roman, je n'avais aucune idée de ce qu'était un klezmer et je pense ne pas être la seule. Aux côtés d'Elijah, je n'ai pas appris seulement la définition de ce terme, mais c'est tout un voyage initiatique que j'ai eu l'occasion d'effectuer. L'auteur nous emmène au gré de la musique et des rencontres de son protagoniste dans différentes régions, avec leur vision de la vie, de la politique et des traditions.
C'est un réel voyage voire une quête qui nous est proposée ici. Elijah se laisse porter par la vie et ce qu'elle a à lui offrir, cherchant par là même à savoir qui il est, ce qu'il veut et ce qu'il cherche. Les différentes rencontres qu'il va faire v…

Une première

Image
Présentation musicale de mes romansAvec Tika Lefebvre, chant et guitare.





Un cercle restreint mais joyeux. Vendredi 22 novembre 2019, à la librairie Tapuscrit, Montpellier, Tika et moi avons présenté les cinq livres, sur le thème de la voie de l’errance. Nous avons choisi un répertoire nomade, invitant à nous suivre sur la route des rêves, de la nature et de la liberté. La guitare, mandoline et son aînée, la mandole, ont accompagné la belle voie de Tika. En raison des intempéries et d’autres programmations, nous nous sommes retrouvés peu nombreux. C’était pour moi une première et j’ai apprécié de partager ce moment musical et convivial. Merci Tika. Cela nous a donnés envie de rééditer le concert. Si cela vous dit, faites-nous signe.



Un pays de bonnes surprises

Image
Chroniques de Lee HamEncore un beau commentaire. Merci
La vie est faite de choix. Choix qui définissent la personne qui les fait. Des choix qui ne peuvent pas plaire à tout le monde. Des choix qui sont parfois un rite de passage. Des choix qui affirment une certaine indépendance. Laurent en a fait un: vivre dans une communauté. Est-il prêt? Qu’en pense sa famille? Cette communauté choisie est-elle prête à le recevoir?
Un pays, une communauté est le récit d’un homme qui se cherche. Une recherche difficile face à certaines personnes. Face à la famille. Face à des restes d’éducation traditionnelle. Une recherche qui révèle toute la difficulté à être différent. Pour son plaisir. Pour son bonheur. Pour soi-même. Pour se retrouver. Aimer la nature, les promenades solitaires ne suffisent pas à tirer un trait sur tout et à se perdre dans une communauté. Bien loin de là. Laurent nous entraîne dans sa vie. Dans ses choix. A la recherche de réponses à ses questionnements.
Un pays, une communauté so…

La caravane passe. Elle dépose en route de superbes cadeaux

Image
Une nouvelle réaction sur le choix de Firuze Cette chroniqueuse, tout comme Cathy Le Gall et Gabrielle , aura commenté l'ensemble de mes bouquins. Un grand merci Lee Ham


L’amour fait souvent fi des contingences humaines. Il frappe deux cœurs au hasard des rencontres. C’est ce qui arrive à Firuze et Alim. Amoureux, leur sentiment n’est pas reconnu par leur entourage. Leur crime? Etre musulmans, mais pas de la même confrérie. Leur vie est menacée et les deux tourtereaux doivent lutter pour faire reconnaître leur amour. Le choix de Firuze commence comme un conte de fée et devient une véritable quête du bonheur. Faut-il négocier ou se cacher? S’exiler ou divorcer? Devant ces choix cornéliens, nos deux tourtereaux prennent la route de l’exil. L’exil à travers le Proche et le Moyen Orient à la recherche d’un avenir. A la recherche d’une vie. Dans une région détruite par les guerres religieuses intestines. Par les différents courants religieux naissants. Ajoutant ainsi à leur désespoir, la …

La voie du coeur

Image
Nouvelles chroniques sur la voie de l'errance






Le commentaire de Cathy : COUP DE CŒUR!Naranbaatar, un jeune Mongol du désert de Gobi, doit quitter sa famille pour se rendre à l'école rendue obligatoire par les Chinois. Ne se faisant vraiment pas à tout cela, le jeune garçon de neuf ans décide, accompagné de trois de ses camarades, de fuir l'école afin de retrouver leurs familles. La fugue des trois amis va durer beaucoup plus longtemps que prévu, ils vont devoir faire face à beaucoup d'épreuves, la quête ne fait que commencer pour trouver leurs voies.
Coup de cœur pour ce roman, je me trouve tellement chanceuse d'avoir pu lire un roman comme celui-ci. J'ai passé un moment de lecture très fort, j'ai eu l'impression de vivre l'aventure au côté de Naranbaatar, Sukbataar et Kushi. Ces jeunes enfants en quête de liberté, malgré le prix qu'il va leur falloir payer pour cela. La voie de l'errance est un voyage initiatique où les trois amis vont appre…